FAITES VOS COURSES INTELLIGEMMENT

Planifiez vos repas, vérifiez vos stocks de nourriture, faites des listes de courses, achetez en quantité adaptée.

 

VÉRIFIEZ LES DATES DE PÉREMPTION

DLC : la date limite de consommation est la date après laquelle le produit concerné devient dangereux pour la santé. Au-delà de cette date le produit ne peut êtreni consommé, ni congelé (viandes et poissons frais ).

Une DLC est indiquée par la mention :

« À consommer jusqu'au... »

 

DDM : la date de durabilité minimale est une date indicative, jusqu'à laquelle le produit conserve ses qualités gustatives ou nutritives (pâtes, légumes secs,café, thé...).

La DDM des produits s'exprime par la mention

« À consommer de préférence avant le... »

 

RESPECTEZ LA CHAÎNE DU FROID

Sur le lieu d'achat :

veillez à ce que les aliments réfrigérés ou congelés restent le moins possible exposés à la température ambiante.

Pendant le transport :

un sac isotherme aide à garder au frais vos aliments jusqu'à votre domicile.

À la maison :

un bon rangement au frigo favorise la conservation des aliments. Placez bien en vue les produits dont la date limite de péremption est proche afin de pouvoir les consommer en premier.

 

GARDEZ UN RÉFRIGÉRATEUR PROPRE ET BIEN RANGÉ.

Les denrées alimentaires périssables doivent être stockées au frais afin d'éviter la prolifération de bactéries et de garantir une conservation adéquate.

Certains fruits et légumes, tels que les agrumes,fruits exotiques, potirons, pommes de terre etc. se conservent mieux en dehors du réfrigérateur.

 

ÉVITEZ LES NUISIBLES

Gardez votre garde-manger propre en enlevant régulièrement toutes les miettes pour éviter la prolifération de nuisibles et la contamination de la nourriture. Conservez vos aliments (céréales,farine, pâtes...) au sec à température ambiante, de

préférence dans des contenants hermétiques.

 

ESSAYEZ LES PRODUITS LOCAUX ISSUS DE CIRCUITS COURTS

Dans une filière courte, il y a moins de risques que les produits agricoles ne périssent pendant un transport parfois très long. Mis à part le bénéfice de profiter de produits frais, les circuits courts répondent également à la préoccupation écologique de réduire les dépenses énergétiques.

 

SOYEZ CRÉATIFS AVEC VOS RESTES ALIMENTAIRES

Utilisez les restes pour préparer d'autres repas et ne jetez que les aliments qui ne peuvent pas être conservés

 

AVEC...JE PEUX RÉALISER...
du pain rassis

> pain perdu

> chapelure

> croûtons

des légumes abîmés

> soupes

(une fois les parties dégradées enlevées)

> gratins

> ratatouille

des fruits abîmés

> compotes

(une fois les parties dégradées enlevées)

 

sources: www.antigaspi.lu / Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie - ADEME / AFSCA / Service-Public.fr

 

 


Non
Non